Jeter des fleurs

Jésus, mon seul Amour, au pied de ton Calvaire
Que j’aime chaque soir à te jeter des fleurs
En effeuillant pour toi la rose printanière
Je voudrais essuyer tes pleurs

Jeter des fleurs, c’est t’offrir en prémices
Les plus légers soupirs, les plus grandes douleurs
Mes peines et mes joies, mes petits sacrifices
Voilà mes fleurs

Brûlant comme la flamme, près de toi mon Seigneur
Viens consumer mon âme, viens effacer mes peurs

Seigneur de ta beauté mon âme s’est éprise
Je veux te prodiguer mes parfums et mes fleurs
En les jetant pour toi sur l’aile de la brise
Je voudrais enflammer les coeurs

Jeter des fleurs, Jésus, voilà mon arme
Lorsque je veux lutter pour sauver les pêcheurs
La victoire est à moi, toujours je te désarme
Avec mes fleurs

Prière à Notre-dame du Sacerdoce

Vierge Marie,
Mère du Christ Prêtre,
Mère des Prêtres du monde entier,
Vous aimez tout particulièrement les prêtres,
parce qu’ils sont les images vivantes
de Votre fils unique.

Vous avez aidé Jésus par toute Votre vie terrestre,
et vous l’aidez encore dans le Ciel.
nous vous en supplions, priez pour les Prêtres,
Priez le père des Cieux
pour qu’il envoie des ouvriers à sa moisson.

Priez pour que nous ayons toujours des Prêtres,
qui nous donnes les sacrements,
nous expliquent l’Evangile du Christ,
Et nous enseignent à devenir de vrais enfants de Dieu.

Vierge Marie, demandez vous même à Dieu le Père,
Les Prêtres dont nous avons tant besoin,
Et puisque votre cœur à tout pouvoir sur lui,
Obtenez-nous, ô Marie,
Des prêtres qui soient des Saints.

Amen.

Père, Maître de la moisson, accorde à ton Église une nouvelle Pentecôte.

Père, Maître de la moisson, donne à chacun, particulièrement aux jeunes , d’entendre l’appel que tu lui adresses et le courage de répondre.

Père, Maître de la moisson, envoie ton esprit sur notre Évêque, nos prêtres, les personnes en mission ecclésiales, nos communautés et sur chacun de nous.

  •     Viens Esprit Saint, remplis le cœur de tes fidèles, allume en eux le feu de ton amour.
  •     Envoie ton esprit et tout sera créé.Et tu renouvelleras la face de la terre.
  •     Seigneur notre Dieu, par l’illumination du Saint-Esprit, tu as instruit les cœurs de tes fidèles; rends nous  dociles à ton Esprit, pour apprécier ce qui est juste, et donne nous d’éprouver toujours le réconfort de sa présence.
  •     Par Jésus Christ, Ton Fils, notre Seigneur. Amen

Seigneur, nous te confions spécialement aujourd’hui….

Avec toute l'Eglise Catholique, prions le Père : Notre Père…

Je vous salue Marie…ou Réjouis-toi, Marie…

Que tout ce que nous vivrons aujourd’hui soit pour la plus grande gloire de Dieu et le salut du monde. Amen.

Viens Esprit-Saint, viens par la puissante intercession du Cœur Immaculé de Marie ton épouse très aimée.

Seigneur Jésus-Christ et mon Dieu, Père bien-aimé, Saint-Esprit, Trinité Sainte en un seul Dieu, je crois en vous, j’espère en vous, j’ai confiance en vous, j’ai besoin de vous, ayez pitié de moi pauvre pécheur, je vous aime de tout mon cœur et je vous adore profondément avec les sentiments d’humilité que m’inspire la présence de votre Souveraine Grandeur, si humblement cachée dans l’hostie que vous avez consacrée par votre prêtre à la Sainte Messe.
Oh, Dieu d’amour, Trinité Sainte que j’adore, je crois en vous parce que vous êtes la vérité même, j’espère en vous parce que vous êtes infiniment bon. Et je vous aime de tout mon cœur et par-dessus toute chose parce que vous êtes souverainement aimable et j’aime mon prochain plus que moi-même pour l’amour de vous.
Mon Seigneur et mon Dieu, par Marie Reine Immaculée, je me donne tout à vous afin que vous soyez tout en moi.
Seigneur Jésus, prends mes yeux afin que tu regardes à travers moi.
Seigneur Jésus, prends mes oreilles pour que tu sois à l’écoute à travers moi.
Seigneur Jésus, prends ma bouche afin de t’exprimer librement à travers moi.
Seigneur Jésus, prends mes mains, purifie-les, fais les tiennes, œuvre, caresse, touche, écris, salue, bénis à travers moi.
Seigneur Jésus, prends mon cœur pour que tu sois tout amour à travers moi.
Oh ! Seigneur Jésus, je suis si souvent lâche, fais tiennes mes entrailles afin qu’il n’y ait plus de place pour la peur dans mon cœur…

Seigneur Jésus, prends mes jambes et mes pieds et va où tu veux et quand tu veux à travers moi.A présent, Seigneur Jésus, je te confie mon intelligence, ma mémoire, mon imagination et mon affectif, purifie-moi tout entier, agis à travers moi et fais ce que tu veux de moi ; quoi que tu fasses de moi, je te remercie.Je peux à présent Seigneur Jésus, fils du Dieu vivant, dire avec une humble fierté comme Saint-Paul : « ce n’est plus moi qui vis mais toi qui vit en moi ». Oh ! Seigneur Jésus, je veux être ton petit ostensoir vivant, aussi brillant qu’il me sera possible de l’être avec ta grâce et le secours de Marie Reine Immaculée. Oh, mon Jésus, je t’adore et te rends grâce, Hostie Vivante au fond de mon cœur, rayonne de ton amour infiniment miséricordieux pour que notre Père du Ciel soit toujours glorifié en moi et à travers moi.Oh, mon Jésus, sois bénédiction au travers de moi, pour tous ceux que tu croiseras de près comme de loin sur le chemin de ma vie,Cœur Sacré de Jésus, j’ai confiance en toi, Marie Reine Immaculée de l’Univers, triomphez et régnez, Jean-Paul II, Nicolas-Paul, Florian, tous les Saints-Innocents et Martyrs, priez pour nous.Et toi Marie, notre mère, donne-moi ton cœur et ton sourire et précède-moi dans le cœur des malades à visiter afin qu’ils ouvrent leur cœur et reconnaissent Jésus ton fils, à travers moi.Allons à présent ensemble, Jésus d’un seul cœur, car Marie, maman du Ciel nous attend dans le cœur des chers malades que tu veux visiter.Passe devant Jésus, je te suis !
Une fois cette prière récitée, Je frappe à la porte, j’ouvre et, habité par une grande foi, je dis :« La paix soit avec vous, c’est Jésus qui vient vous visiter !»

Cette « résistance » se situe aussi au niveau personnel, a souligné le pape : « Dans notre vie personnelle aussi, dans notre vie privée, la même chose arrive : l’Esprit nous pousse à prendre une route plus évangélique et nous disons : “Mais non, ça va bien ainsi, Seigneur…”».

« Nous voulons que l’Esprit-Saint s’assoupisse. Nous voulons apprivoiser l’Esprit-Saint. Et cela ne va pas. Car il est Dieu et il est ce vent qui va et vient, et on ne sait d’où il vient. Il est la force de Dieu ; il donne la consolation et la force pour aller de l’avant. Et ceci dérange. Le confort est meilleur », a poursuivi le pape François.

En conclusion, il a donc exhorté à « ne pas opposer de résistance à l’Esprit-Saint : c’est la grâce que je voudrais que nous demandions tous au Seigneur ; la docilité à l’Esprit-Saint, à cet Esprit qui vient à nous et nous fait avancer sur la route de la sainteté. La grâce de la docilité à l’Esprit-Saint. »

Sous-catégories