Cette prière ne se chante qu’à genou.


En latin
Tantum ergo, Sacramentum
Veneremur cernui :
Et antiquum documentum,
Novo cedat ritui :
Praestet fides suplementum,
Sensuum defectui.
Genitori, Genitoque,
Laus et jubilatio :
Salus, honor, virtus quoque,
Sit et benedictio :
Procedenti abutroque,
Comparsit laudatio.

 

En français
Adorons donc, proternés
Un si grand Sacrement ;
Que l’ancien rite
cède la place à ce nouveau mystère :
que la foi supplée à la faiblesse de nos
sens.
Qu’au Père et au Fils
soient honneur et louange, salut,
gloire, puissance et bénédiction :
même hommage à Celui qui
procède de l’un et de l’autre.